Caractéristiques générales de la production laitière en Wallonie (2015)

  • 3966 détenteurs de vaches laitières actifs du point de vue de la commercialisation du lait et des produits laitiers dont 1 770 spécialisés en production laitière (soit 14,1 % des exploitations wallonnes)
  • Remarque : Une exploitation est spécialisée dans une orientation si la PBS (production brute standard) de la ou des productions concernées dépasse deux tiers du total. La production brute standard décrit un potentiel de production des exploitations et permet de classer les exploitations selon leur dimension économique. (Source : Insee)
  • 202 825 vaches laitières
  • Les races productrices de lait en Wallonie :
    • Race Holstein principalement
    • Mais aussi Montbéliarde, Normande, Fleckvieh, Brune, Jersey, … parfois en croisement
    • Races mixtes locales : Blanc Bleu Mixte, Rouge Pie de l’Est, …
  • Production totale de lait en Wallonie : 1.332 millions de litres, soit 37,4% de la production belge
  • Production moyenne par exploitation : 336 000 litres
  • 6.600 litres de lait produit pas an par vache en moyenne
  • La production laitière représente 23,5 % de la valeur de la production agricole et horticole wallonne
  • Les exploitations spécialisées en production laitière se trouvent principalement en Haute Ardenne (47,8%) et en région herbagère liégeoise (43,1 %)

Source : Evolution de l’économie agricole et horticole de Wallonie – 2017 (SPW – DGARNE)

Caractéristiques des exploitations laitières spécialisées (2015)

  • Les exploitations laitières spécialisées détiennent 60% des vaches laitières en Wallonie
  • 71 vaches laitières en moyenne par exploitation
  • 10% des exploitations détiennent plus de 120 vaches
  • 62 ha de surface agricole moyenne (SAU) moyenne par exploitation
  • dont 68 % en prairies
  • 60 à 100 % d’autonomie en fourrages

Source : Evolution de l’économie agricole et horticole de Wallonie – 2017 (SPW – DGARNE)

Transformation du lait en Belgique (2016)

  • L’industrie laitière belge a transformé 10 % de lait en plus qu’en 2015
  • Augmentation de la production de yaourt (+ 55,6 %), du beurre de laiterie (+14,5 %), de fromages (+ 9,2 %), la poudre de lait écrémé (+6,5 %)
  • La Wallonie est surtout concernée par l’augmentation de production de beurre et de poudre de lait écrémé

Données économiques de l’industrie laitière belge (2016)

  • 4 987 millions d’euro de chiffre d’affaires en 2016
  • 5 715 emplois (contre 5 620 en 2015)
  • 105 900 000 euro d’investissements en 2016

Source : CBL – Rapport annuel 2017 – Année d’activités 2016

Le taux d’exportation (2016)

  • Le taux d’exportation belge : 2,3 millions de tonnes de produits laitiers pour une valeur d’environ 3 milliards d’euros, reste stable
  • La balance commerciale est négative (les exportations sont inférieures aux importations – exprimées en valeur)
  • On observe une hausse des importations de lait cru qui est transformé en Belgique et peut être exporté par la suite comme produit à plus haute valeur ajoutée
  • Principales destinations des exportations belges en lait et produits laitiers : ici

Source : CBL – Rapport annuel 2017 – Année d’activités 2016

La consommation moyenne par habitant (2016)

  • La consommation moyenne par habitant (Belgique) : 78 kg de produits laitiers (dont 46 de lait).
  • La consommation de lait diminue depuis de nombreuses années et a diminué de 6 % entre 2015 et 2016
  • Seule la consommation de fromage reste relativement stable depuis 2000

Source : CBL – Rapport annuel 2017 – Année d’activités 2016

Le prix moyen du lait au producteur

  • 0,276 € / litre en 2016 contre 0,288 en 2015 (source : CBL)
  • Remarque : il s’agit d’1 litre de lait à 42,01 g de matière grasse par litre et à 35,14 g de matière protéique par litre, primes laiteries et payements complémentaires inclus, TVA non inclue.
  • coût de production estimé : de 0, 38 €/litre (SPF économie) à 0,46 €/litre (EMB)

Liens vers les principales sources de données