(Ovins) Pâturage des couverts végétaux par les ovins : sondage pour la création d’une entreprise fictive


 Dans le cadre de leur cours d’entrepreneuriat, des étudiants ingénieur industriel en agronomie de l ‘ISIa Huy ont besoin de vous!

Répondre au sondage

Donnez votre avis sur le concept « Agrimeeton » , une entreprise qui mettrait en lien les éleveurs ovins et les agriculteurs, pour promouvoir le pâturage des moutons dans les couverts végétaux. 

Un couvert végétal est un mélange de plantes que l’agriculteur doit obligatoirement implanter entre deux cultures pour éviter les pertes d’azote par lessivage en automne et en hiver. Celui-ci est implanté le plus rapidement possible après la récolte et pour une période d’au moins trois mois.

Actuellement, ce couvert est détruit mécaniquement ou via l’utilisation d’un produit phytopharmaceutique (Glyphosate).

L’entreprise proposera ce projet aux éleveurs de moutons désirant augmenter la durée du pâturage de leur cheptel et garantir ainsi une plus grande autonomie. Le but de l’entreprise est de développer et de faire connaitre cette méthode de destruction du couvert. La coopération entre les deux acteurs est la clé du projet.

Est-ce que leur projet est compatible avec les réalités du monde de l’élevage et  de l’agriculture en Wallonie?

Aidez-les en répondant à leur court sondage https://goo.gl/forms/EAZGc2XhCbIjbgbp1

 

Agrimeeton, des moutons dans votre région 🐑🌱

L’objectif de l’entreprise est de mettre en lien des agriculteurs et des éleveurs ovins dans le but de valoriser les couverts végétaux par le pâturage de moutons. Un couvert végétal est un mélange de plantes que l’agriculteur doit obligatoirement implanter entre deux cultures pour éviter les pertes d’azote par lessivage en automne et en hiver. Celui-ci est implanté le plus rapidement possible après la récolte et pour une période d’au moins trois mois. Actuellement, ce couvert est détruit mécaniquement ou via l’utilisation d’un produit phytopharmaceutique (Glyphosate). L’entreprise proposera ce projet aux éleveurs de moutons désirant augmenter la durée du pâturage de leur cheptel et garantir ainsi une plus grande autonomie. Le but de l’entreprise est de développer et de faire connaitre cette méthode de destruction du couvert. La coopération entre les deux acteurs est la clé du projet.