(Récapitulatif) Mesures de lutte contre la peste porcine africaine -14/11/2018


Information complète sur le site du SPW : http://www.wallonie.be/fr/actualites/mesures-de-lutte-contre-la-peste-porcine-africaine


Communiqué de presse de l’AFSCA 14/11/2018

Concernant le risque de propagation du virus de la peste porcine africaine : les mesures prises par les Autorités en Belgique sont jugées «adéquates », tandis que le risque de propagation du virus dans la population de sangliers est «très élevé»14

http://www.afsca.be/comitescientifique/publications/communiquesdepresse/_documents/20181113-PERSBERICHT_sneladvies16-2018_AVP_FR.pdf

 

Dernières informations du Ministre René COLLIN, le 14/11/2018

Peste porcine africaine : prolongation des mesures

Sur proposition du Ministre wallon de l’Agriculture, de la Nature et de la Forêt, René COLLIN, le Gouvernement wallon a adopté, ce mercredi, un arrêté portant sur différentes mesures temporaires de lutte contre la peste porcine africaine.

Le 12 octobre dernier, le périmètre infecté de 63.000 ha était scindé en 3 zones spécifiques répondant chacune à des impératifs précis mais visant prioritairement à éradiquer le virus et empêchant sa propagation.

Les mesures prises au sein de ces trois zones ne sont prolongées que jusqu’au 30 novembre prochain. En effet, des discussions sont en cours avec la Commission européenne pour envisager la suite des mesures. Par contre, l’interdiction de circulation en forêt dans les zones noyau et tampon (41.745 hectares) est prolongée jusqu’au 15 janvier. Par ailleurs, la surface de la zone noyau s’agrandit de 2.254 ha suite à la découverte de quelques cas viropositifs au sein de la zone tampon ce qui ne remet pas en cause la méthodologie actuellement appliquée.

A ce jour, 377 sangliers ont été prélevés dont 328 dans le périmètre infecté. 167 carcasses se sont révélées viropositives. Ces dernières se concentrent toujours essentiellement autour des villages de Buzenol, Ethe ainsi qu’au niveau du camp militaire de Lagland.

Les sangliers prélevés en dehors du périmètre sont tous négatifs.

 


Plusieurs cas de peste porcine africaine ont été confirmés dans la région d’Etalle, en province de Luxembourg. Suite à cette information, l’AFSCA (Agence fédérale pour la Sécurité alimentaire) et le Service public de Wallonie se sont concertés en urgence ces derniers jours pour établir des mesures coordonnées. Des mesures de lutte strictes ont été établies en Wallonie.

En effet, si le virus de la peste porcine n’est pas dangereux pour l’homme, il est hautement contagieux pour les cochons et les sangliers. La lutte contre cette maladie constitue donc un véritable enjeu de santé animale et économique pour lequel les compétences se répartissent entre le niveau régional, pour ce qui concerne la santé de la faune sauvage et le niveau fédéral pour la santé des porcs d’élevage et domestiques.

Lutte contre la propagation de la maladie

http://www.wallonie.be/fr/actualites/mesures-de-lutte-contre-la-peste-porcine-africaine

Un numéro vert pour le secteur porcin

http://www.wallonie.be/fr/actualites/mesures-de-lutte-contre-la-peste-porcine-africaine

Interdiction temporaire de circulation en forêt

http://www.wallonie.be/fr/actualites/mesures-de-lutte-contre-la-peste-porcine-africaine

Quelle zone touchée ? 

Entrez votre code postal pour voir s’il est concerné : http://www.wallonie.be/fr/actualites/mesures-de-lutte-contre-la-peste-porcine-africaine 

…