Mission « Alimentation durable »

Le gouvernement wallon a adopté le 7 juillet 2016 la deuxième stratégie wallonne du développement durable.

Face aux défis d’une alimentation durable intégrant les enjeux sociaux, environnementaux et économiques et de son lien avec une agriculture durable, le projet  » Alimentation durable  » a pour objectif général d’améliorer la mise en valeur de pratiques positives en matière d’alimentation durable auprès des producteurs, des acteurs institutionnels et du grand public.

 

Ce contenu s’adresse en priorité aux consom’acteurs et citoyens wallons qui souhaitent s’informer, comprendre et évoluer vers des actions concrètes en faveur d’une alimentation plus durable. 

Les chroniques aborderont 4 grands axes de travail :

Toujours dans cet esprit, une réflexion wallonne dévoilera ses conclusions dans le courant du mois de décembre :

« Les assises de l’alimentation durable »

 

La mission « Alimentation durable » décrite ci-dessus s’inscrit dans le cadre de ses assises, un ensemble d’experts (agriculteurs, associations, syndicats, autorités publiques, acteurs économiques, acteurs de la distribution, …) se réunissent  à l’initiative du Ministre de l’environnement Carlo DI ANTONIO, dans le but de convenir d’une définition wallonne commune de ce qu’est l’alimentation durable et de décider concrètement des actions à poursuivre.

En effet, le gouvernement wallon a fait de l’alimentation durable un axe prioritaire de la deuxième stratégie wallonne de Développement durable.

Cette stratégie vise à rendre nos modes de production et de consommation plus responsables en favorisant la transition économique, sociale et environnementale de nos modèles de développement.

Les initiatives en faveur d’une alimentation durable se multiplient, témoignant d’un dynamisme certain en Wallonie.

Cependant, pour renforcer cette tendance, la Wallonie doit se doter d’une vision partagée de ce que constitue pour elle une alimentation durable et définir les grands leviers d’actions, adaptés à nos territoires.

C ‘est pourquoi, un processus de co-construction participative à un référentiel d’alimentation durable constituera un outil précieux d’aide à la décision permettant d’orienter les futures actions, tant publiques que privées.

Le contexte et les principes généraux de l’action ont été présentés lors du séance plénière de lancement le 27 juin 2017.

Celui-ci sera construit autour de 4 axes :

  1. Le droit à l’alimentation, garantir l’accès à tous à une alimentation suffisante, de qualité et adéquate qui réponde aux besoins de l’individu et contribue à son bien-être.
  2. Une alimentation de qualité, produire et consommer une alimentation qui contribue à la bonne santé des consommateurs, qui respecte l’aliment et le patrimoine culturel et qui procure du plaisir, en tenant compte des besoins spécifiques de chacun.
  3. Prospérité socio-économique, développer un système agro-alimentaire économiquement performant et équitable, pourvoyeur d’emplois de qualité, fondé sur le savoir-faire et ancré dans le territoire wallon.
  4. Environnement et climat, minimiser l’impact environnemental et climatique du système agro-alimentaire wallon, à tous les niveaux de la chaîne.

La méthodologie pour ce faire est claire, ne pas démarrer de zéro et faire référence aux travaux déjà existants.

Construire un outil concret, utile, pertinent et cohérent pour la région wallonne.

Favoriser les échanges et discussions afin de co-élaborer ce référentiel de manière constructive et positive, celui-ci se veut fédérer l’ensemble des acteurs du système agro-alimentaire et être partagé avec les pouvoirs politiques.

Et enfin, partager un maximum d’information par rapport au système alimentaire actuel de la Wallonie.

Liens utiles