Lancement de la marque Bleu Vallon pour mettre la viande de Blanc Bleu Belge à la carte des restaurants


C’est dans la ferme de la famille Coheur à Awans que s’est réuni le 18 février une centaine d’éleveurs/ses, restaurateurs/trices, encadrant(e)s et journalistes pour assister au lancement de cette initiative née d’un partenariat entre Blanc Bleu Belge Promotion, Fairebel Meat et BELGIUMeats.

L’évènement a rassemblée une centaine de personnes à Awans. Crédit – BBB Promotion.

La Bleu Vallon est née

La Bleu Vallon est une marque labélisante qui va reposer sur un cahier de charges établis via 5 piliers

  • L’origine locale des animaux – les bovins doivent êtres nés, élevés et abattus en Belgique. De plus, l’élevage a lieu dans une seule ferme.
  • L’âge d’abattage et le type d’animaux – la Bleu Vallon n’est accessible qu’à des vaches Blanc Bleu Belge âgées entre 48 et 84 mois qui ont vêlé au moins 2 fois.
  • Alimentation des bovins et pâturage – les animaux pâturent en belle saison et sont nourrit à l’herbe. Pour le reste, l’animal est nourrit avec des aliments locaux.
  • Certification raciale – les animaux sont certifiés comme faisant partie de la race Blanc Bleu Belge. Une certification a effet été lancée par le Herd Book BBB et Elevéo avec l’aide de la Région Wallonne. En plus de la traçabilité des produits valables dans le reste de la chaîne alimentaire, cette filière s’engage sur une certification raciale qui pourra être contrôlée à l’aide d’analyse d’ADN (des échantillons étant prélevés sur chaque bovin à la naissance et conservés dans une biothèque développée par Elevéo et l’ARSIA).
  • Respect – du bien-être animal, de la qualité pour le consommateur, du caractère familial des élevages impliqués ainsi que de la durabilité de la filière.

Les différents intervenants sont revenus sur les constats et valeurs à l’origine du développement de la Bleu Vallon. Derrière ces 5 piliers se cachent en réalité la volonté de défendre l’élevage à l’herbe dans nos campagnes et de maintenir un tissu de fermes familiales en Belgique ainsi que les paysages de prairies qui y sont liés et menacés par le recul de l’élevage de ruminants.

En effet, comme a pu en témoigner Yves-Marie Desbruyères membre de Fairebel Meat (et représentant de la filière viande bovine au Collège des Producteurs), l’érosion du tissu socio-économique des villages de campagnes est connu et ne surprendra personne. Son témoignage sur la disparition des petits commerces ces dernières décennies dans son village de Melles n’en reste pas moins parlant: fermeture des bistrots, petits commerces et de la boucherie. Il ne reste qu’une boulangerie. Ne parlons même pas des éleveurs; sur une vingtaine de fermes dans le village quand Yves-Marie était petit, il n’y en avait plus que 4 l’année dernière. Et il ne reste maintenant plus que la sienne depuis quelques mois. Pour étayer ce constat de diminution importante du nombre d’élevage de bovins dans notre pays, des chiffres de Statbel ont été mis en avant : nous sommes passés de 79 500 élevages de bovins à 17 500 entre 1980 et 2020 (soit quasiment une diminution par 5 en 40 ans).

Ensuite, Didier Petry président de Blanc Bleu Promotion a pu revenir sur les spécificités de cette race emblématique qui expliquent son succès tant auprès des éleveurs que des consommateurs. Cependant, un constat s’impose, la Blanc Bleu a du mal à résister à la concurrence des viandes exogènes dans l’Horeca. Les partenaires ont donc échangés pour trouver des solutions à ce triste constat, convaincus qu’ils pouvaient participer à leur échelle pour remettre la Blanc Bleu Belge à la carte des restaurants.

Enfin, Dany Derval, créateur de la société Paris Bruxelles Gastronomy a présenté son entreprise active dans la vente de produits alimentaires vers des restaurants, brasseries et bistrots en quête de produits de qualité et recherchés. Ce sont pas moins de 300 clients (dont une bonne partie sont étoilés) qui travaillent avec la société et même quelques boucheries.

Une première cible commerciale – L’HoReCa

Pour donner des perspectives d’avenir positives aux éleveurs et permettre de motiver les jeunes à reprendre des fermes, les partenaires souhaitent toucher l’HoReCa en commercialisant une viande bovine de qualité, qui répond aux attentes des restaurateurs en termes de qualité et de goût. Ceci afin de permettre une juste rémunération des éleveurs et la mise en avant de leur viande auprès des consommateurs. L’objectif est que la consommation en restaurants motive également la consommation à la maison, redore le blason de cette race emblématique de nos régions et du travail des éleveurs qui est derrière.

Dany Derval a ensuite présenté sa vision sur les forces et faiblesses de la démarche pour plaire à une clientèle de restaurateurs qu’il connait particulièrement bien. Convaincu que les forces de la Bleu Vallon et les opportunités du marché permettront le succès de la démarche à condition de travailler également sur les faiblesses de ce produit (le besoin de renforcer l’affinage pour n’en citer qu’une).

La star de la journée, la Bleu Vallon entre des mains expertes. Crédit – BBB Promotion

Les partenaires du projet

Le partenariat a dans un premier temps été conclu pour une durée de 2 ans : la viande fournie par Fairebel labelisée Bleu Vallon sera distribuée par la société BELGIUMeats à travers le pays.

Blanc Bleu Belge Promotion

Au delà de la promotion de la race Blanc Bleu Belge et de la mise en avant de nos éleveurs belges, passionnés et soucieux du travail authentique et respectueux, l’ASBL BBB Promotion veut défendre le modèle d’agriculture familiale et artisanale pratiquée en Belgique.

Fairebel Meat

Membre de Faircoop, Fairebel Meat concerne 125 éleveurs coopérateurs répartis à travers le pays. Faircoop s’est ouverte en 2020 aux secteurs de la viande bovine et des fruits. Après plus de 10 ans à œuvrer au développement de sa marque pour la commercialisation de produits laitiers, la coopérative entend soutenir les producteurs en développant la vente de nouveaux produits issus de ces filières.

BELGIUMeats

Devant l’ampleur de la tâche (permettre à la Bleu Vallon de s’implanter sur les cartes des restaurants belges), la société BELGIUMeats a été créée pour permettre un approvisionnement vers l’HoReCa et les collectivités mais aussi vers des épiceries fines et des boucheries (via Paris Bruxelles Gastronomy entre autres).

Signature symbolique par les 3 partenaires en présence du Ministre Borsus. Crédit – BBB Promotion