Étude relative à la commercialisation de la production wallonne de fruits & légumes à destination du marché du frais et de la première transformation


Cette étude a été commandée par le Collège des Producteurs/Socopro à COMASE & Green Surf, Charleroi, en juin 2021. Le rapport final public de l’étude est disponible à consultation, et sous réserve de citation de source. Il est la propriété du Collège des Producteurs/socopro, afin de servir les missions qui lui sont dévolues par le Code wallon de l’agriculture.

L’objectif que s’est défini le secteur wallon des Fruits & Légumes frais s’inscrit dans un ensemble plus global : le secteur de la production/commercialisation agricole wallonne sur le marché wallon.


Il convient en premier lieu de promouvoir une notion de relocalisation qui se limite à se fixer un objectif de distribution sur le marché wallon de la production wallonne (ne pas s’enfermer, au niveau intra-wallon, à un maximum de km, de nombre d’intermédiaires …)

Le Collège des producteurs doit assurer une approche intégrée entre les différentes filières, via notamment le fait de :
– Jouer un rôle d’intermédiation concret entre les projets de commercialisation développés au niveau de la filière F&L et les projets portés au sein des autres filières
– Veiller à privilégier les projets ambitieux en termes de volumes concernés
– Favoriser des approches entrepreneuriales
o Systématiser des études de faisabilité technico-économique
o Favoriser des projets intégrant de véritables investissements
– Mieux structurer le monitoring des secteurs sur le plan commercial : uniformiser des indicateurs de distribution (volumes, CA …) en complément des indicateurs liés à la production
– Appliquer concrètement ces principes dans le cadre du suivi des projets « Soutenir la relocalisation de l’alimentation en Wallonie »
o Structuration de portefeuilles de projets afin de garantir une véritable approche intégrative => tant via l’interconnexion des projets locaux que ceux portant sur différentes filières => envisager la fusion de certains projets
o Superviser les projets afin de tester leur robustesse le plus rapidement possible : volumes concernés, modèle économique de pérennisation, …
o Déterminer des indicateurs quantitatifs de suivi des projets permettant d’observer leur additionnalité par rapport aux volumes de produits wallons déjà distribués sur le marché wallon
– Appliquer une même approche dans le cadre du prochain appel à projets HRA
– Assurer la veille des projets portés par le secteur privé afin d’y appliquer une même logique d’approche intégrée (Agrandissement outil Interbio, Nouvel outil logistique de Jacques Rémy, Logifood, Développement du réseau wallon 5C/Paysans & Artisans, Sabbe Gosselies PDT =>
GMS, …)
– Travailler l’opportunité d’un outil numérique interopérable favorisant, dans le respect de l’autonomie des acteurs, l’établissement d’un hub d’interaction entre l’offre et la demande de produits agricoles wallons sur la marché wallon (DigiCirCo, Logifood), en intégrant les plateformes existantes (sans vouloir tout remplacer via un outil unique)
o Connecter l’offre et de la demande sur différents plans :
▪ Production : catalogue de produits, volumes, politique de prix, …
▪ Outils de transformation/conditionnement/stockage
▪ Services de logistique (établir une logique partenariale avec Logistics in
Wallonia, le Pôle/Cluster wallon en charge de la logistique)
o Analyser la faisabilité de porter un tel projet via une coopérative de producteurs

Intéressant?

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir les infos en direct dans votre boite mail