[Elevage] Interdiction d’antibiotiques d’importance critiques chez les animaux ? L’AMCRA déplore la motion


Le Parlement européen s’exprime la semaine du 13/09 sur l’utilisation des antibiotiques dans le secteur vétérinaire. Plus précisément, le vote concerne l’utilisation des polymyxines, macrolides, fluoroquinolones et céphalosporines de 3ème et 4ème génération, qui à l’issue du vote pourraient être strictement réservés à un usage chez l’homme. L’AMCRA, centre de connaissances et organe d’avis pour les autorités et les secteurs par rapport à l’utilisation responsable des antibiotiques en Belgique chez les animaux, s’oppose à l’interdiction de ces antibiotiques à usage vétérinaire et craint un impact négatif sur la santé et le bien-être des animaux. L’AMCRA invite les députés européens à rejeter la motion et à accepter le « delegated act » de la Commission européenne dans sa forme actuelle.


Le point de vue secteur avicole porté par le Collège des Producteurs appuie cette position de l’AMCRA :

En effet, pour le secteur avicole, les règles viennent encore d’être renforcées sur l’usage des antibiotiques (voir addendum pour l’AB registre de Belplume). Ce sujet a justement été présenté lors de la dernière Assemblée sectorielle aviculture-cuniculture (consulter ici le PV). Le secteur – que ce soit les éleveurs et les vétérinaires -, participe aux efforts collectifs importants inscrits dans la stratégie One Health, avec de forts contrôles qui en découlent. Cela dit, pour le secteur, interdire l’ensemble des familles d’antibiotiques d’importance critique, cela risque de créer de réels problèmes chez les éleveurs et les animaux, en terme de santé, de bien-être animal et de rentabilité.

Intéressant?

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir les infos en direct dans votre boite mail