Le froment

Le froment (Triticum aestivum L.) aussi appelé blé tendre, est la principale culture en Région Wallonne. En 2015, il y avait 132 milles hectares de froment (soit 18,4% de la SAU).
Il y a deux types de froment : le froment d’hiver (98,5%) est semé en automne au mois d’octobre et récolté en juillet- août et le froment de printemps (1,5%). On le sème généralement en mars, la moisson se fait en juillet – août.
 
Le froment est principalement utilisé pour l’alimentation animale, l’amidonnerie et l’industrie des biocarburants. Le secteur de la boulangerie représenterait moins de 10% des utilisations du blé produit chez nous.


L’orge

L’orge est la seconde céréales par ordre d’importance en termes de production. L’orge, une céréale à épi barbu: Hordeum vulgare L. En Belgique, on cultive deux grands types d’orge :
– L’orge d’hiver à 6 rangs qu’on appelle escourgeon. Il est principalement utilisé pour l’alimentation animale. On le sème vers la fin du mois de septembre.
– L’orge de printemps à 2 rangs, il est principalement utilisé pour la brasserie et en distillerie (pour la fabrication de whisky). On le sème généralement en mars, la moisson se fait en juillet.
En 2015, il y a avait 33.00 milles hectare d’orge. Il s’agissait principalement d’escourgeons (92%), l’orge de brasserie ne représente qu’un pourcent de l’emblavement d’orge.


L’épeautre

En 2015, l’épeautre (Triticum spelta) représentait 2,6 % des emblavements soit 18.500 hectares. L’épeautre sert à l’alimentation animale et à l’alimentation humaine (farine, pain, pâtes,…). Il ressemble très fort au froment mais doit être décortiqué pour être utilisé en alimentation humaine.


L’avoine

L’avoine n’est plus beaucoup cultivée en chez nous, en 2015 on comptait 3.200 hectares en Région wallonne. L’avoine (Avena sativa L.) peut être de couleur noire ou blanche. Très appréciée des chevaux, les grains d’avoine rentrent également dans la composition de biscuits, de galettes, du porridge….


Le triticale

Le triticale (Triticosecale rimpaui Wittm.) est issu du croisement entre le blé (triticum) et le seigle (secale). Le triticale est une céréale non panifiable, il est avant tout destiné à l’alimentation animale.


Le seigle

les utilisations du seigle (Secale cereale L.) sont très larges, sa farine très foncée peut être utilisée pour des pains spéciaux (pain de seigle allemand, pain d’épices), il est aussi utilisé en alimentation animale. Sa paille, très dure sert à réaliser les toits de chaume, des matériaux isolants, des chapeaux, des paillassons…. Il n’y avait que 292 hectares de seigle en Wallonie en 2015.