[Journées wallonnes de l’eau] A la découverte du secteur piscicole


La Wallonie est historiquement une terre de production de truites. Aujourd’hui, il subsiste 41 élevages dont la grande majorité sont destinés à l’élevage de ce poisson. Il existe aussi des sites dédiés à l’élevage des poissons d’ornement, des vifs pour la pêche ainsi que des esturgeons pour le caviar (dont la Wallonie produit 1,5% de la production mondiale).

Le secteur de l’élevage aquacole représente plus ou moins 10 000 000€ de chiffre d’affaire (et ne tient pas compte de la transformation des produits) qui est détenu par 5 gros acteurs. Tous les autres acteurs sont de petits élevages (5 à 10 tonnes de production par an) alimentés par des petites rivières ou ruisseaux d’une qualité d’eau exceptionnelle.

Le secteur ne bénéficie pas d’aides financières directes. Pourtant, une variation de qualité d’eau pendant 15 minutes peut suffire à anéantir un élevage complet. Ce secteur a par ailleurs du mal à trouver des candidats à la reprise des sites.

Au niveau réputation, la truite reste une valeur sûre dans la plupart des restaurants ardennais et sa qualité est reconnue par les touristes de passage dans la Région.

A la découverte d’une pisciculture wallonne?

Dans le cadre des journées wallonnes de l’eau, rendez-vous le samedi 14 mars de 14 à 17h à la Pisciculture de la Wame chez Mr Alain Schonbrodt, représentant de la filière au Collège des Producteurs et président de l’asbl Aquaculteurs de Wallonie

>>> Toutes les infos: